Lutte contre la pollution : quelles avancées dans l’agroalimentaire ?

Du 31/07/2019
La participation des industries agroalimentaires au pacte des entreprises et des ONG avec le Gouvernement pour réduire les emballages en plastique figure parmi les avancées les plus connues pour lutter contre la pollution.


Le pacte pour la réduction des emballages plastiques


Ce pacte est conclu entre de nombreux groupes, y compris ceux de l’agroalimentaire, des Organismes Non Gouvernementaux et le Gouvernement représenté par le ministère de la Transition écologique. Il vise à réduire les emballages plastiques. Cet accord s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la pollution plastique. L’ensemble des signataires issus de ces grands groupes représentent plus de 50 % du volume d’emballages plastiques consommés dans l’Hexagone. Ces entreprises les utilisent en général pour conditionner les produits, les protéger et/ou les expédier.

L’État, la Fondation Tara et le WWF sont les garants de l’accord. Ils s’engagent à faire le suivi du respect du pacte et de ses impacts.

Le pacte comprend l’engagement des entreprises à ne plus employer le PVC dans les emballages industriels, encore moins dans les emballages ménagers. Cela doit être effectif en 2022. Il comprend aussi la prise de dispositions dans le but de supprimer tous les autres emballages susceptibles de polluer l’environnement avant 2025. Parmi ces emballages, figure le PSE ou polystyrène expansé qui, notons-le, n’est pourvu jusqu’alors d’aucune branche de recyclage. L’éco-conception de ces emballages permettant de les rendre entièrement recyclables est également présent dans le programme qui devrait être effectif en 2025.

Enfin, ceux qui se sont engagés dans le pacte s’accordent à atteindre en 2022 60 % d’emballages plastiques réutilisables. Dans le cadre de ce pacte, le prochain point des avancées sera fait en 2021.


L’engagement de Nutrition & Sante en matière d’environnement


L’entreprise Nutrition & Sante, leader dans l’alimentation biologique et diététique en France, s’engage pour répondre aux évolutions des besoins des consommateurs, mais aussi dans une démarche de certification environnementale de leurs sites de fabrication.

A travers la certification ISO 14001, la société reconnaît la fabrication responsable « à produire propre » et s’inscrit dans une philosophie de développement durable. En ce sens, Nutrition & Sante met l’accent sur la traçabilité des matières premières, le choix des emballages et leur recyclabilité, les ressources énergétiques engagées et enfin, l’impact environnemental lié à la fabrication des produits.

L’entreprise a mis en place une politique de réduction des déchets à la source avec comme résultat une réduction depuis 5 ans du poids des déchets détruits au prorata des tonnages fabriqués.

Enfin, le groupe s’engage dans l’optimisation de la consommation d’énergie en réalisant des audits de diagnostics énergétiques sur ses 3 sites majeurs en France.

Ressources

Que vous soyez chef d'entreprise, professeur, élève, parent, demandeur d'emploi ou conseiller, les ressources à télécharger ci-dessous sont à votre disposition.

Suivez nous

Nous sommes également présents sur les réseaux sociaux où vous pourrez suivre l'actualité des ambassadeurs et les informations sur l'agroalimentaire.

logo
  • ifria
  • Avec le soutien financier de
    • occitanie